JSF8 #2 THE KNIFE, MT. SIMS & PLANNINGTOROCK- Tomorrow, In A Year (2010)




"There's too much, too much, too much."
Un disque beaucoup trop compliqué, indigeste, ampoulé; il y a un peu trop de tout partout, mais... c'est pour cela que vous l'aimez...

The Knife est la création de la fratrie Dreijer, Olof et Karin, musiciens suédois talentueux mais joyeusement marginaux. Revenue de Fever Ray, son projet personnel, Karin Dreijer Andersson retrouve son frère et collabore avec Mt. Sims et Planningtorock dans le but d'élaborer un opéra-electro inspiré de l'ouvrage de Charles Darwin, De l'origine des espèces. Ce concept-album totalement inouï aboutit en 2010 et les seize pistes en deux disques ont du en désarmer plus d'un! Tomorrow, In A Year, paru chez Rabid Records, a bénéficié de la participation d'une mezzo-soprano, Kristina Wahlin, d'une actrice danoise, Lærke Winther Andersen et de l'artiste suédois Jonathan Johansson. Cet album allie donc pop music et opéra classique, mais aussi performances artistiques et scénographie, puisque la troupe danoise Hotel Pro Forma, à l'origine de ce projet, a joué cet opéra electro darwinien dans plusieurs villes européennes entre 2009 et 2011. 
The Knife était assurément le groupe idéal pour expérimenter ainsi les sons et travailler les chants pour obtenir pareil résultat. Tomorrow, In A Year, qui aura au moins le mérite de faire crisser des dents les créationnistes, est un album compliqué, beaucoup trop complexe. Il va aussi de soi que pour profiter pleinement de la moindre subtilité sonore, il aurait été bien plus intéressant de voir et d'entendre l'oeuvre sur scène, dans une salle prévue à cet effet. Mais puisqu'il ne nous reste que l'album, il suffit de rassembler les bonnes conditions pour jouir du spectacle. Envoyez votre famille à la campagne, assurez-vous que vos voisins soient sortis, mettez le chien en pension et mangez un morceau pour que votre ventre ne gargouille pas à tout bout de champ. Certains vont nous quitter au bout de deux titres, mais j'ai bon espoir que les plus coriaces et valeureux d'entre vous restent jusqu'au bout de l'aventure. Dans le pire des cas, si je dois rester seule, je garderai près de moi cet album expérimental, atypique, grandiloquent mais pourtant si simple. Par contre, si jamais des concept-albums inspirés Des révolutions des sphères célestes de Copernic, du Dialogue sur les deux grands systèmes du monde de Galilée, ou de La théorie de la relativité restreinte et générale d'Einstein sortent, vous en serez les premiers informés.




Commentaires

  1. Ca me branche drôlement ce supergroupe indé, si j'ai le temps ce soir je reviendrais écouter tout ça.
    Tu m'as très fortement intrigué.

    RépondreSupprimer
  2. Tu m'as rappelé que j'avais écouté ça. J'ai replongé dans mes archives, samplé quelques parcelles, mouais, c'est mignonnet mais j'adhère pas plus que ça. Et puis c'est tellement pas si too much que ça, enfin pour moi, zornien convaincu. ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Dès que je me le procure, je te promets, je ne pars pas au bout de deux titres...
    Inconnu à découvrir, mais ça, chez toi c'est courant.
    à +

    RépondreSupprimer
  4. Rhoo tain, je me demandais qu'elle voix elle avait LaRouge... dingo.
    Sinon je connais pas du tout.

    RépondreSupprimer
  5. Cabinet des curiosités, j'aime cela.

    RépondreSupprimer
  6. Sans moi, je crois que c'est encore plus grandiloquent que The Knife en solo (qui n'est pas un groupe si marginal d'ailleurs puisque sempiternellement en tête des bilans de fin d'année chez Pitchfork et compagnie avec leurs albums arty et indigestes au possible). Désolé pour le coup de gueule mais j'ai plein d'amateurs dans mon entourage qui pensent que Shaking The Habitual est un album expérimental révolutionnaire alors que c'est une caricature de ce que des tas de musiciens ambient font bien mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un jeu, prends tes gouttes si tu es constipé...

      Supprimer
    2. C'est avec ce genre de commentaire que je me dis que je suis heureuse de ne plus faire ce jeu. Beurk.

      Supprimer
    3. On pourrait peut-être se calmer, non?!
      Il me semble que notre ami Rabbit a le droit d'exprimer son opinion. Il n'insulte personne, il s'excuse même du coup de gueule. Je suis contre la bagarre, mais on n'est pas obligé d'être dans le consensuel mou non plus. Toorsch', je te trouve super agressif pour le coup et, La Rouge, je ne savais pas que tu étais heureuse de ne plus participer à ce jeu, y'a des copains qui t'ont fait des malheurs, je ne savais pas !
      Nous nous connaissons tous depuis un certain temps, je suis moi-même d'un genre plutôt susceptible, mais, je le répète, relisez le commentaire de Rabbit, et vous verrez qu'il ne s'en prend aucunement à Sadaya (manquerait plus que ça !), mais aux musiciens. Voilà, j'espère que les esprits vont s'apaiser.

      Supprimer
    4. Eh, Toorsch', t'es sûr qu'il y a des gouttes contre la constipation ?!

      Supprimer
    5. Quand on dit je suis heureuse, on parle du présent. Ai-je parlé du passé? Non. Personne ne m'a fait des misères. J'ai mentionné ça où? Je trouve ce genre de commentaire moche et ça me réjouis de ne pas le faire. Point barre. Que tu en sois contente ou non Jimmy, ça ne m'appartiens pas.

      Supprimer
    6. Rabbit, si selon toi j'ai fait un choix d'album et de mot ("marginaux") inappropriés, tu m'en vois sincèrement désolée. Mais je n'ai jamais prétendu être une spécialiste musicale, et je sais parfaitement que je ne suis pas du niveau des membres du JSF, puisque la musique n'est pas une passion dans ma vie. Je participe bien plus en dilettante, pour m'amuser, et je n'aurais jamais la prétention d'apprendre quoique ce soit aux visiteurs qui passent ici. D'ailleurs, ce blog est centré sur la photo, mais voulant tout de même participer au JSF je place mes albums ici. En dehors de ça, je ne fais pas de chroniques musicales!! Tu sauras donc en venant ici que je risque de dire des conneries, mais que j'essaie toujours de m'informer sur les groupes dont je parle pour ne pas passer pour une quiche. Apparemment, c'est loupé. Mea culpa, par contre je m'en remets très bien.
      A Toorsch et La Rouge, mes chevaliers chéris, vous êtes parfaits!
      Jimmy, il n'y avait pas lieu de poursuivre, tout va bien, il n'y a pas eu de bagarre, d'ailleurs Rabbit n'est même pas repassé et ne repassera peut-être même pas. Oui c'est un jeu, on prend le risque de dégoûter des participants avec des choix pourris, et des fois les membres s'emportent un peu vite mais c'est ainsi! Ce n'est pas la première fois...

      Supprimer
    7. Et mon heureux ne t'appartiens pas non plus. Prout!

      Supprimer
    8. Jimmy, tu ne connais pas le Digestodoron de Weleda?

      Supprimer
    9. Pour ne pas pourrir le Blog de Sadaya, je n'irai pas au bout de ma pensée. Mais tu as parfois tenu des propos bien plus vigoureux et insultants...

      Supprimer
    10. Hé ben Sadaya qu'est-ce que tu racontes "je suis pas du niveau, etc ...''
      Tu t'y connais autant que les autres et d'ailleurs je te l'ai bien écrit l'autre jour que tu pouvais être pire que nous !
      Non, ce qui te manque à mon avis c'est un peu de mauvaise foi mais ça c'est parce que t'es encore jeune.
      D'ailleurs Rabbit aussi il est de bonne foi, ça transpire dans son commentaire.
      Tout comme T, JJ & LR. Vous devriez essayer : avec un peu de mauvaise foi tout va mieux...

      Supprimer
    11. Mince alors, je pensais sincèrement pas que ça allait être pris comme ça ! Ça m'apprendra à la ramener à tout bout de champ. Merci quand même à Jimmy, effectivement je me suis peut-être un peu lâché sur The Knife comme je l'ai souvent fait ailleurs, sur des forums ou autre, encore que généralement j'en veuille davantage au consensus "critique" autour du groupe qu'au groupe lui-même, qui fait certainement la musique qui lui plaît avec certainement aussi une petite arrière-pensée d'exciter les critiques en ayant l'air tellement branché et à la pointe que c'en est effectivement too much et pas débordant de sincérité à mon avis (qui n'engage que moi, allez je vais dire "j'aime pas" et pas "c'est nul", il paraît que ça passe mieux).

      Bref ça n'était surtout pas agressif envers toi Sadaya, même en relevant le fait qu'ils ne sont pas si marginaux, ça n'est heureusement une obligation pour personne de lire Pitchfork et leurs suiveurs et tu as d'ailleurs bien raison si tu ne le fais pas. Certainement une déformation d'amateur de musiques réellement marginales que j'essaie de contribuer à faire connaître à ma modeste échelle, à force de chroniquer des groupes qui ont 30 followers sur facebook je ne peux pas voir un groupe qui en a 500 000 comme "marginal", ce qui ne m'empêche pas d'en adorer des tas qui passent ou passaient sur MTV. Enfin voilà, le consensus mou dont parlait Jimmy c'est pas trop mon truc non plus mais je ne m'en prends jamais aux gens, encore moins quand je ne les connais ni d'Eve ni d'Adam et pour une raison aussi futile que n'avoir pas les mêmes coups de coeur musicaux que moi. J'espère que vous lirez mes prochains commentaires avec un peu moins d'a priori négatifs, honnêtement je ne vois pas bien de qu'il y avait de tellement émoustillant ici, en tout cas à défaut de m'excuser j'admets avoir fait bien pire !

      Quant au commentaire de Toorsch, je préfère me dire qu'il sort d'une sale journée, c'est quand même pas très joli de passer ta frustration sur les autres mais derrière un écran, il faut bien l'avouer, c'est tellement plus facile !

      Supprimer
    12. Petit aparté, ils semblerait que l'intérêt du jeu soit aussi de commenter chez les autres en espérant y faire de jolies découvertes, ce que je m'efforce de faire même lorsque je n'aime pas, bien que certains n'aient jamais commenté chez Dcalc depuis le début de notre participation au jeu (ça n'est pas une critique, juste une constatation, je peux comprendre que nos musiques de niches rebutent, certaines des musiques que je commente chez d'autres me rebutent tout autant mais j'ai accepté de participer donc je fais l'effort de jouer le jeu, j'ai peut-être tort d'insister remarquez).

      Alors que faire, commenter pour ne rien dire, sans même donner son point de vue pour ne froisser personne même lorsque l'on connaît le disque et qu'on a des choses à en dire, ou quand on fait l'effort d'écouter les extraits proposés avant de se prononcer ? Dans ce cas autant demander aux autres de ne commenter que s'ils aiment, à la limite je peux comprendre, mais s'attendre à ce que tout le monde prenne des gants c'est un souhait un peu hypocrite non ?

      Supprimer
    13. Rabbit, je pense être venue sur DCAC à chaque thème de l'édition précédente et lundi dernier aussi. Cette querelle aux commentaires commence à m'exaspérer. Tu seras bien gentil de faire tes reproches ailleurs.

      Supprimer
    14. Encore une fois ça n'était pas un reproche, tu n'étais d'ailleurs pas visée, j'essaie simplement de comprendre ce qu'attendent les participants qui prennent la mouche dès qu'on donne un avis tranché qui va à l'encontre du leur. Je pensais que tu aurais au moins la courtoisie de reconsidérer les intentions que tu prêtais à mon premier message à la lumière de mes explications au lieu d'en rajouter une couche, visiblement j'avais tort. Tant pis alors, je ne passerai plus par ici, bonne continuation à toi.

      Supprimer
    15. http://www.mosmoni.com/fr/1195.html

      :(

      Supprimer
    16. Pour ma part ce grand jeu est plus devenu un fardeau qu'autre chose, à la base je participais a celui-ci par sympathie pour Alex et Etienne. Mais finalement, je réajusterais mes chroniques pour en faire autre chose. Comme ça, je suis pénard.

      Quant à prendre la mouche, peut-être, mais a force de pinaillage, le jeu n'est plus amusant. Et tu as toujours cette manière un peu cassante de puriste... et c'est pénible. Et non, pas de sale journée, ni de facilité, je te l'aurais balancer IRL aussi... Voilà, voilà...

      Supprimer
    17. Rabbit, je n'ai simplement pas le temps. Je n'ai même pas eu le temps d'aller chez tous les participants et pourtant je réponds ici pour que les quiproquos et les reproches n'aillent pas plus loin. La courtoisie, j'essaie de la garder, mais non je n'ai pas le temps de reconsidérer mon commentaire "à la lumière de tes explications". Mes préoccupations sont autres pour l'instant, tes reproches me fatiguent, alors si ton orgueil est malmené, respecte donc ta promesse et ne passe plus par ici. Bonne continuation, puisque la courtoisie m'oblige à formuler ainsi mes pensées.

      Supprimer
    18. Bah garde tes œillères, tant mieux pour ton orgueil à toi sans doute, je ne comprends pas bien ce que le mien vient faire là-dedans, pas plus que vos déformations à tous les deux de mes propos et des mes intentions. J'ai sans doute touché un point sensible sans le savoir, en tout cas s'emballer comme ça pour des raisons aussi futiles sur internet, sans parler de cette méfiance naturelle pour tout ce qui sort de la bouche de l'autre, ça sonne un peu ado quand même. Allez sur ce je tiens ma promesse.

      Supprimer
    19. Mais est-ce que tu te relis seulement... Tant de bêtise et de mauvaise foi, c'est sidérant.

      Supprimer
    20. AARRfffff J'avais mis un Paulo pour détendre... raté ;D.. merdouille, pour une fois qu'on est tous ensemble... mais bon, j'ai rien compris au premier comme de Rabbit.. ça à l'air un peu lège et gratuit...
      Sad.. venir ici est un régal, même si je déconne souvent, c'est découverte, originalité, pétillement, sourire et décalage.. à l'image de tes photos.. ne lâche rien.. tes billets sont touchants.

      Supprimer
  7. Je ne suis ni coriace ni valeureux, c'est en plein milieu du premier morceau que je suis pa....

    RépondreSupprimer
  8. C'est exactement le genre de disque que j'écouterai le jour où je déciderai de me petit-suissider !!!!!

    RépondreSupprimer
  9. Ah je me disais bien que tu allais nous dénicher un de ces trucs improbables!! :)
    Je ne connaissais pas mais je ne connais pas non plus The Knife (jamais entendu)...malheureusement pour moi, je n'ai pas pu terminer le morceau...ton choix est donc too much (pour moi!), bravo!!

    RépondreSupprimer
  10. Sadaya, je ne crois pas qu'il soit nécessaire de te rabaisser. Pour ma part - et je le dis en toute franchise -, je n'ai jamais jugé tes posts musicaux (dans les choix comme dans les textes) inférieurs à qui que ce soit. Ce n'est pas parce que quelqu'un critique un disque que tu proposes, que cet album est pourri.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jimmy, mais il ne s'agit pas ici de dévalorisation personnelle mais juste un constat. Je ne suis pas passionnée de musique et je n'ai pas une grande culture musicale. Ma curiosité se porte ailleurs, et si j'ai développé mes connaissances c'est grâce à Toorsch et à vos blogs. Je ne me rabaisse pas, je vous rappelle juste un fait. Je ne lis pas Pitchfork, je ne débats pas des heures avec des amis pour leur montrer combien ce qu'ils aiment est de la merde et je n'en ai encore plus rien à carrer de savoir combien de likes les groupes ont sur facebook. Si Monsieur Spécialiste veut éclairer mon chemin, grand bien lui fasse, mais je me sens obligée de rappeler que je ne suis pas chroniqueuse musicale. J'essaie de prendre du plaisir, et pour l'instant j'en suis très loin.

      Supprimer
  11. Est-ce que tu veux bien prendre le temps de relire le message de Rabbit, il ne s'attaque pas à toi, mais aux musiciens, il a une dent contre eux et ressenti le besoin de le dire. Quand j'écris du mal de Yes, ce n'est pas pour enfoncer ceux qui aiment ce groupe, mais pour libérer une sorte de colère contre le groupe seul. Evidemment, ça peut être vexant (ça m'est déjà arrivé), mais je suis persuadé que ce n'était pas le but. J'en ai gros sur le coeur avec cette histoire et j'espère que tu ne vas pas laisser tomber car c'est terrible les abandons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jimmy, sérieusement? Vous me prenez pour une personne stupide? Je vois bien quelles étaient les intentions de Rabbit mais il y a des manières bien plus sympathiques pour donner son avis et "éclairer" les amateurs de musique perdus... Bien sûr que les affinités entre les membres du JSF aident à mieux faire passer des critiques ou des blagues idiotes mais ici-même je ne crois pas être seule fautive. Et je mets beauuucoup d'eau dans mon vin.
      Et pour toute réclamation et plainte virulente contre un groupe "caricatural", autant envoyer un mail à Rabid Records, ici ce n'est pas le lieu adéquat.

      Supprimer
  12. Je comprends. Je crois qu'il y a eu de la maladresse. Finalement, nous ne nous connaissons qu'à travers des messages; un mot de travers et ça déborde; je me suis déjà embrouiller plusieurs fois sérieusement suite à des incompréhensions. Je le note ici, et tu es en droit de t'en foutre, j'ai une vie très compliquée et quand je vais sur mon blog ou sur les vôtres, c'est pour m'enlever toute cette merde polluante; alors, qu'on en arrive là, ça me déprime au plus haut point. Passons vite à autre chose, si tu le veux bien, j'ai la cafetière qui va déborder.

    RépondreSupprimer
  13. Mince, je viens de "perdre" du temps sur ces échanges maladroits. Dommage mais tout ça est bien futile (si je me souviens bien du sens de ce mot en tout cas). Quant au choix, euh...je ne connais pas du tout. J'ai croisé EWG qui partait en courant, mais lui c'est un lâche, tout le monde sait ça dans le métier. J'essaierai d'en savoir plus sur The Knife prochainement, il faut juste que je trouve le temps.

    PS1 : "pas du niveau" je ne sais pas ce que ça veut dire. A chaque épisode quasiment je découvre un groupe ou un artiste ici. Mince, je ne suis peut-être pas du niveau.
    PS2 : amusant, je pense que je traiterai aussi de l'origine des espèces prochainement. Un peu différemment ça va sans dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop tard pour le temps perdu.
      Baster aurait du me prévenir pour EWG, j'ai été aveugle trop longtemps.
      Bah, du "niveau", oublions l'interprétation.
      Quant au traitement de l'origine des espèces, tu m'intrigues...

      Supprimer
  14. Oups, désolé j'arrive trop tard pour la bagarre. Bon évidemment, en tant que troll j'aime bien les bagarres. Quand on arrive trop tard, c'est beaucoup moins drôle. Disons simplement que je le trouve très bien ce disque, pile poil dans le thème et pas si difficile d'écoute. Je suis néanmoins d'accord avec Rabbit lorsqu'il dit qu'il n'a rien de révolutionnaire mais ça on s'en fout un peu. Les règles du grand jeu ne sont pas très claires et nous sommes tous dans une position ambigu quand à l'obligation implicite de déposer des commentaires en fonction de notre temps disponible... C'est la raison pour laquelle je n'ai pas participé... J'ai trouvé la dernière fois que nous étions trop nombreux... que le grand marathon autour de tous les blog étaient vraiment trop chronophage. ce qui était un peu de ma faute puisque je n'ai pas hésité à faire du racolage pour le grand jeu... Je pense que chacun doit faire comme il le sent et ne pas se sentir obligé de déposer des commentaires... Chacun devrait être libre de quitter le grand jeu s'il ne le sent pas ou plus comme T... Je me sent un peu responsable ici aussi parce que la dernière fois j'avais expliqué à Rabbit que si Keith Michard avait laissé un commentaire désobligeant sur son blog c’était le grand jeu qui voulait ça et que c'était de bonne guerre... mais bon je ne vais pas épiloguer ici.
    Ouch Variation of birds est franchement hard. Je repasserais si j'arrive à aller au bout pour te remercier pour la découverte.
    Sinon tu te trompes sur rabbit ce n'est pas un spécialiste mais un amateur comme nous... Tes propos sur la musique ne sont pas moins pertinents ni moins intéressant que les siens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien je suis allé au bout des deux disques... le dernier morceau est sublime... et j'aurais bien aimé continuer... Un petit rappel quoi...
      Je pensais que The knife était bien plus pop... Il me fait penser au dernier Notwist pour le côté expérimental... J'aurais bien aimé que le Notwist ressemble davantage à ce disque. Sinon à défaut de La théorie de la relativité restreinte et générale t'as l' Espérance mathématique de Modiano... Charlu et moi en avions parlé (http://leschroniquesdecharlu.blogspot.fr/2013/12/marie-modiano.html)

      Supprimer
    2. Je vais demander à ma mère qu'elle me fasse une lettre d'excuse pour le mercredi 12 mars 2014.
      Alors! Tu me dis qu'il n'est pas si difficile d'écoute, puis qu'une chanson est "franchement hard", finalement t'es allé jusqu'au bout des deux disques... Bon, apparemment "disque pile poil dans le thème", c'est ce que je retiens. Ouf. Il m'aura fait suer cet album.
      J'irai voir pour le lien vers Marie Modiano, merci Sb!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

En un mot ou en cent, dis-moi ce que tu ressens!

Articles les plus consultés